Connaître la vérité sur la vie éternelle consiste à comprendre le sens du mot "éternel" et du mot "vie"

 

enseignent que la "vie éternelle" est conditionnelle, qu'elle se situe loin dans l'avenir et qu'elle est réservée à un groupe spécifique de personnes. Ils affirment que nous naissons tous pécheurs, séparés de Dieu et condamnés jusqu'à ce que nous nous soumettions à une forme de confession, de repentir ou de "prière du pécheur" pour une "renaissance spirituelle". ENSUITE, la vie éternelle nous est accordée comme une simple récompense de l'au-delà. Mais cela ne pourrait être plus éloigné de la vérité, et c'est en connaissant la vérité que nous sommes libres.
Connaître la vérité sur la vie éternelle consiste à comprendre le sens du mot "éternel" et du mot "vie". Le mot "éternel" ne signifie pas un temps qui commence à un certain moment et qui dure éternellement. En fait, le mot "éternel" n'a rien à voir avec le temps parce qu'il est AU-DELÀ du temps. C'est l'intemporalité à l'état pur. Il n'a ni commencement, ni fin. Il est, tout simplement.
"L'éternité n'est pas un temps ultérieur. L'éternité n'est pas une longue période. L'éternité n'a rien à voir avec le temps."
- Joseph Campbell
Nous interprétons souvent la "vie" comme l'antithèse de la mort, mais c'est également faux. Comme l'a dit Eckhart Tolle, "La mort n'est pas l'opposé de la vie. La vie n'a pas de contraire. Le contraire de la mort est la naissance. La vie est éternelle.
On ne peut donc pas "obtenir" la vie éternelle parce qu'elle ne vient de nulle part, et on ne peut pas "perdre" la vie éternelle parce qu'elle ne va nulle part. La vie éternelle n'est pas quelque chose que nous recevons ; c'est la réalité ultime de ce que nous sommes.
La vie éternelle est l'essence même du vrai moi ; c'est notre vraie nature. Nous ne sommes ni le corps ni l'esprit ; nous sommes la conscience sereine, la conscience pure, qui transcende le corps et l'esprit. Ici, nous ne faisons qu'un avec Dieu et toute la création, immergés dans un amour et une paix illimités qui dépassent toute compréhension.
Et surtout, la vie éternelle ne se trouve ni dans le passé ni dans l'avenir, car le passé et l'avenir n'existent que comme des illusions dans l'esprit. La vie éternelle ne peut être vécue que dans le moment présent. Lorsque vous entrevoyez cette réalité, ici et maintenant, vous découvrez la plus grande des vérités : Il n'y a absolument rien à craindre. Et il n'y a pas de plus grande libération que celle-là
 

Logan Barone